Gestion de l’information et de la connaissance – bien plus qu’une expression à la mode

Dans l’optique d’une utilisation efficiente des informations et des connaissances, et des logiciels correspondants, j’organise des séminaires à l’attention des interprètes de conférence.
Sur le fond, ces séminaires se basent sur ma thèse de doctorat et sur mon expérience pratique en tant qu’interprète de conférence et celle de beaucoup de collègues.

Séminaires réalisés

  • Atelier “Tools for Interpreters” à JIAMCATT, Mai 2018, Genève
  • Atelier “Terminology Management Tools for Conference Interpreters – Current Tools and How They Address the Specific Needs of Interpreters” à Translating and the Computer 39, Novembre 2017, Londres (organisé par Asling, The International Association for Advancement in Language Technology)
  • Atelier “Interpreters’ Workflows and Fees in the Digital Era” à Translating and the Computer 38, Novembre 2016, Londres (organisé par AsLing, The International Association for Advancement in Language Technology)
  • Gestion de l’information et de la connaissance pour les interprètes de conférence en coopération avec ProZ.com, VII/2007 à Bruxelles
  • Gestion de terminologie/MS-Excel/MS-Access/gestion de la connaissance et du temps pour les interprètes de conférence à la demande, entre autres, de l’AIIC et du VKD im BDÜ e.V., régulièrement depuis 2005
  • Séminaires sur la gestion de l’information et de la connaissance dans le cadre du programme Master d’Interprétation de Conférence de l’Université de Sciences appliquées de Cologne, depuis 2007
  • Séminaire interne au ministère fédéral de la Défense, avec traitement de solutions internes à l’organisation, XII/2009 à Bonn
  • Plusieurs séminaires et présentations sur la gestion de la connaissance et des sujets terminologiques internes pour des interprètes permenants et free-lance de la DG Interprétation (SCIC) de la Commission Européenne et la DG Interprétation et Conférences du Parlement Européen en 2010, 2011 et 2012 à Bruxelles
  • Webinaire sur « la gestion du temps et des connaissances pour les travailleurs du savoir » pour des enseignants de l’Université d’Etat d’Archangelsk, Russie (III/2012)

Sur demande, j’organise également des séminaires sur place en fonction de vos besoins. Les séminaires peuvent se tenir en allemand, en espagnol et en anglais.

La qualité ne passera jamais de mode.

 

Les webinaires, pour une gestion confortable de l’info

On me demande de plus en plus souvent d’organiser des séminaires et des ateliers pratiques. Malheureusement, il est fréquent que ces séminaires restent à l’état de projet par manque de temps, ce bien précieux au second rang des denrées rares de nos jours. Sans compter que nous sommes tous souvent en déplacement et que nous passons de longues journées dans d’obscures salles de séminaires, avec toujours la même moquette et toujours les mêmes biscuits. Ce n’est pas ça qui nous motivera à nous rendre une journée de plus dans un hôtel de congrès.
C’est la raison pour laquelle je propose une alternative très pratique, à savoir des webinaires, c’est-à-dire des séminaires se déroulant sur le web.

Quels sont les séminaires proposés ?

Éléments fondamentaux de la gestion de l’information et de la connaissance3 heures

– Notions d’information, de connaissance et de gestion
– Éléments fondamentaux de la science terminologique
– Opportunités de l’optimisation de la gestion de l’information
– Système d’évaluation de son propre travail d’information et de connaissance (chiffres-clés, compte-rendu des lacunes)

Solutions logicielles pour interprètes3 heures

– Présentation de bases de données spécifiques telles que Interplex, Interpreters’ Help, InterpretBank etc.
– MS-Excel, MS-Access : introduction et suggestions pratiques

Gestion de temps et d’information pour les interprètes – 3 heures

« Sessions individuelles » – 1 à 3 heures (un ou deux participants)

Mise en pratique de la théorie, conseil individuel et travaux pratiques avec vos propres données sur votre propre ordinateur

Comment ça marche, les webinaires ?

Un quart d’heure avant le début du séminaire, chaque participant(e) reçoit un courriel d’invitation précisant les paramètres d’inscription. Vous pouvez alors accéder à la session en ligne par le biais de votre navigateur (sans avoir à installer quoi que ce soit). Chacun peut voir les noms et une petite image vidéo de tous les autres participants et, surtout, peut regarder et écouter en direct ma présentation et mes démonstrations des programmes et applications. Chacun de vous peut (et doit) intervenir en posant des questions ou envoyant un chat à moi ou au groupe. Un participant a également la possibilité de partager son écran avec le groupe, par exemple pour expliquer un problème qu’il a rencontré ou présenter la solution qu’il propose.
Cette transmission vidéo de tous les participants est un point essentiel pour moi car je trouve fatigant et impersonnel de faire un exposé dans le vide trois heures durant. Et puis c’est bien plus sympa ! (voir aussi : « Et si le facteur sonne à la porte ? »)

De quoi ai-je besoin ?

Vous avez besoin d’un ordinateur à connexion Internet, doté d’une webcam, de haut-parleurs et d’un microphone (les micro-casques ont une qualité de son plus agréable).

Combien ça coûte ?

Les séminaires de trois heures coûtent 65 € par personne plus TVA, pour un minimum de 5 participants.
Le conseil individuel est tarifé 100 € de l’heure plus TVA.
Quand se déroulera le prochain webinaire ?

Pour connaître les dates de prochains webinaires, s’inscrire ou proposer d’autres dates, il suffit d’envoyer un message à ruetten@sprachmanagement.net.

Et si le facteur sonne à la porte ?

Les côtés agréables d’un webinaire sont évidents : on est chez soi, on ne doit pas prendre la route, on n’est pas obligé de se pomponner, on peut se servir dans son propre frigo et s’installer confortablement, assis, debout ou couché. Mais jusqu’où peut aller ce confort ? Pour que personne ne se demande en son for intérieur ce qui se fait et ce qui ne se fait pas, j’ai compilé ici quelques règles, en référence à ma propre expérience :

  • Toutes les 20 à 30 minutes, nous ferons une petite pause (cinq minutes maximum) pour aller aux toilettes, étendre la lessive ou la mettre dans le sèche-linge, retourner son steak ou préparer du café.
  • Bien sûr, un séminaire n’est pas un film que l’on peut regarder en passant. Il doit si possible être interactif, il est donc déconseillé de régler d’autres choses à côté. Mais c’est à chacun de décider s’il veut répondre aux coups de fil importants ou ouvrir la porte au facteur. Et n’oubliez pas de commuter votre micro sur « muet » tant que règnent des bruits ambiants. Et si vous quittez votre place, envoyez un simple message (« je reviens de suite ») ne serait-ce que par politesse, sans grandes explications.

D’autres questions ? Vous trouverez les réponses sous ruetten@sprachmanagement.net.

____________________________________________________________